2e Forum des Consultants d'Auvergne Mars 2016

Et si l'Ubérisation s'emparait des professions du Conseil ?

Uber ma tuer

 

Et de toutes les professions intellectuelles d'ailleurs.

 

Le 11 mars 2016 à l'Hôtel de Région 41 personnes ont participé à cet événement, dont 12 membres de la CPC Auvergne, 4 de nos amis de la CPC Rhône Alpes et notre Vice-Présidente de la Fédération Nationale.

 

L'ambition de ce forum était de permettre à chacun et chacune de:

  1. Élargir son réseau,
  2. Réfléchir sur l'évolution stratégique du métier de Conseil
  3. Découvrir des conférences Flash animées par nos experts

La première séquence de ce forum a consisté en une présentation de 2 min de chaque consultant présent : champ de compétences, activité marquante récente et attentes vis-à-vis de la CPC. 

 

La 2e séquence du forum consistait en un débat/atelier autour de l’ubérisation du conseil.


Forum 2016 groupe 400pixA. Pollard a présenté aux participants quelques éléments de définitions et d’état des lieux de ce phénomène qui consiste à mettre en relation des consultants et des clients via des plates-formes internet. Nous avons visionné ensemble la vidéo de P. Gattet qui aborde les points suivants :

 

Définition de cet ubérisation du conseil : utilisation de nouvelles technologies qui fédèrent sur une plate-forme des indépendants qui ont leur outil de travail, et sont mis en relation avec des clients. Les clients évaluent la prestation. C’est un mix entre mise en concurrence et dématérialisation.


Il est fait une comparaison entre l’intervention classique d’un consultant et ces services par plate-forme interposée : les plate-formes permettent de mettre en relation à grande échelle, elles décuplent l’effort de prospection commerciale (audience et visibilité), les prix sont moins élevés sur les plate-formes et la transparence est incontournable (évaluation immédiate des prestations par les clients).


Beaucoup de ces « consulthèques » sont anglaises. En France il y a Experdeus, Hourlynerd (9000 consultants), BTG (4000 consultants). Le conseil est de fait déjà ubérisé. 
La question peut se poser sur la façon de résister à ce phénomène ? Comment chacun peut se positionner face ou dans ce schéma. Le débat est ouvert !

 

Deux exemples sont ensuite présentés et permettant d’alimenter la réflexion :

taskrabbit2

  1. Le projet Run my errand qui s’est mu en « Task rabbit » est devenu particulièrement contraignant pour les "tâcherons" qui ont été amenés progressivement à porter obligatoirement le tee shirt de la plate-forme, renseigner leurs temps de travail, et faire d’autres tâches non prévues au départ, ainsi que répondre obligatoirement aux clients en 30 min.
  2. L'entreprise française O2 services à domicile : 12000 salariés qui ne sont donc plus des indépendants. Actuellement 140 recrutements à Clermont-Ferrand.

Puis une double question :

  1. Qui créé la valeur : nous tous indépendants contributeurs.
  2. Qui la capte ? Ces plates-formes, comme le font Youtube, Airbnb, Uber.

 

Que faire ? Trois stratégies sont possibles : ignorer / adhérer / en créer une… via les chambres professionnelles ?

 

Une réflexion en trois groupes fut alors organisée autour des questions suivantes :

Forum 2016-2 400pix

 

  • Quelles évolutions de notre modèle d’affaire ? Ce qui est immuable dans nos métiers ? Quels grands combats notre organisation professionnelle mène pour empêcher de nouveaux entrants sur le métier ?
  •  
  • Quelles habitudes, manières de faire et certitudes dans nos métiers ? Quels tabous et interdits qui caractérisent les professionnels du secteur ? Quels motifs d’insatisfaction ou de frustration récurrent de nos clients ?
  •  
  • Quels besoins et attentes des clients qu’on ne prend pas en compte parce que trop cher, compliqué, trop risqué ? Pourquoi si peu d’appel aux conseils ? Quel taux de pénétration du secteur auprès du marché ? Ce qui ne peut pas changer dans le secteur « parce que c’est impossible » ?​

La 3e séquence du forum a mis en avant le catalogue de conférences que propose la CPCA. Le catalogue est disponible ici

Trois de ces conférences étaient proposées ce jour aux participants du forum, leur permettant de constater la qualité des présentations et pourquoi pas de leur donner le goût de figurer à leur tour au catalogue. Les 3 conférences présentées ce jour étaient :

  1. Le ROI (return of investment) du conseil par A. Pollard
  2. Les objets connectés par JP Halbwachs
  3. La stratégie énergie/climat pour carboniser la concurrence par M. Lepoivre

Notre président clôturait ensuite ce forum et donnait rendez-vous le 18 Octobre pour les 2e Trophées du Conseil et en Mars 2017 pour le 3e Forum des Consultants d'Auvergne.

 

La Montagne 11 mars 2016

La Montagne 11/3/2016

 
Dernière modification : 12/05/2016


Ajouter un commentaire

-- Répondre à un commentaire --

-- Ajouter un commentaire --

commentaire :

captcha c'est quoi ?

Envoyer